DELCROIX JEAN-PIERRE

RETOUR ACCUEIL

Attention réforme du CAFETS (Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'Educateur Technique Spécialisé) en Diplôme d'Etat Educateur Technique Spécialisé (DEETS) pour la rentrée de septembre 2007

(Avant septembre 2007)

Educateur technique spécialisé

L'éducateur technique spécialisé est à la fois éducateur et spécialiste d'une technique professionnelle qu'il transmet aux personnes dont il a la charge. Il est ainsi spécialiste de l'adaptation ou de la réadaptation professionnelle des handicapés jeunes ou adultes, d'une façon générale des personnes qui rencontrent de grandes difficultés d'insertion professionnelle. Son action vise à favoriser l'autonomie, la réinsertion ou l'intégration dans le monde du travail.

DES APTITUDES

Etre prêt à travailler en équipe, bien posséder un métier de base, être à l'aise dans une démarche pragmatique, souhaiter transmettre des savoirs et des savoir-faire sont autant d'éléments qui permettent d'être à l'aise dans ce métier.

LA FORMATION

  • Conditions d'admission
    Cette formation n'est accessible qu'en "cours d'emploi" c'est-à-dire qu'elle n'est ouverte qu'aux personnes qui exercent une fonction d'éducateur technique ; il faut en outre :
  • Soit être titulaire d'un baccalauréat de technicien, d'un brevet de technicien,
  • Soit être titulaire d'un diplôme de l'enseignement technologique et avoir 3 ans de pratique professionnelle.
  • Soit être titulaire d'un CAP ou d'un BEP et avoir 5 ans de pratique professionnelle

Et dans tous les cas passer avec succès les épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation.

  • Durée de contenu des études
  • La formation se déroule pendant 3 ans. Elle comprend :

- formation professionnelle et développement des capacités d'expression 150 h,
- institutions politiques et administratives 180 h,
- étude des inadaptations 150 h,
- étude de l'action éducative spécialisée 150 h,
- action psychologique de l'éducateur technique spécialisé 400 h,
- problèmes de l'intégration au monde du travail.

  • Modalités particulières
    Des allègements de formation sont possibles.
  • 2/3 de la durée de la formation pour les candidats titulaires :
    - du diplôme d'instituteur, du certificat d'aptitude à l'éducation des enfants et adolescents déficients ou inadaptés, du diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé, du diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants, du diplôme d'Etat relatif aux fonctions d'animation, du diplôme d'Etat de conseiller en économie sociale et familiale.
    - Du certificat d'aptitude aux fonctions de moniteur éducateur justifiant de 5 ans de pratique professionnelle.
  • 1/3 de la durée de la formation pour les candidats titulaires :
    - du certificat d'aptitude aux fonctions de moniteur éducateur.
    - Du certificat d'aptitude au fonctions d'aide médico-psychologique justifiant de 5 ans de pratique professionnelle.
  • Un diplôme
    Le CAFETS (Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'Éducateur Technique Spécialisé) est délivré par le ministère de l'éducation nationale à l'issue de l'examen final qui comprend 3 épreuves :
  • la rédaction d'un rapport de synthèse à partir de l'étude d'un dossier,
  • la présentation d'un mémoire,
  • un entretien avec le jury à partir du dossier de scolarité.

 

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE

(A partir de septembre 2007)

Réforme du Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'Educateur Technique Spécialisé

par le Diplôme d'Etat Educateur Technique Spécialisé (DEETS)

Plus qu'un changement d'appellation, il s'agit de « Réaffirmer une identité professionnelle par une exigence accrue de professionnalité », laquelle se devrait d'évoluer « pour répondre aux nouvelles exigences du Métier ».

A côté de la voie de formation « en situation d'emploi », la qualification est désormais ouverte par « voie directe » et par VAE.

Cette dénomination (DEETS), le place dans une situation comparable aux autres diplômés de niveau III du secteur (DEES, DEEJS, DEASS).

 

UN METIER

Antérieurement, le champ d'action des ETS recouvrait principalement les établissements et les services du secteur médico-social et hospitalier (secteur psychiatrique). Depuis quelques années, il s'est élargi aux actions et interventions à conduire en milieu « ordinaire » ou « ouvert » auprès d'enfants, d'adolescents, et d'adultes, ainsi qu'à la prévention, au développement social urbain et au champ de la politique de la ville.

En visant à promouvoir des actions économiques et des actions d'insertion, ces nouveaux emplois ouvrent à la profession de nouvelles opportunités.

Sans négliger l'accompagnement et l'insertion par l'apprentissage pré-professionnel ou professionnel des adolescents ou adultes présentant un handicap ou une inadaptation, l'activité des ETS s'est déployée dans des domaines nouveaux en lien avec la création de projets qui imposent une progression des apprentissages en rapport avec les exigences d'une production et l'acquisition des rythmes de vie liés aux situations de travail.

L'extension des domaines d'intervention des ETS a conduit le ministère et ses partenaires à revoir le référentiel professionnel, le référentiel de certification et le référentiel de formation des ETS.

 

Le Référentiel Métier (chez les ETS)

Accompagnement éducatif :

- Assumer ses responsabilités éducatives ;

- Assurer un suivi et une évaluation individuels des apprentissages acquis par la personne ;

- Analyser son action pour évaluer son intervention

Formation professionnelle :

- Concevoir un dispositif de formation professionnelle ;

- Organiser des parcours de formation professionnelle ;

- Mettre en oeuvre et évaluer une séquence d'apprentissage adaptée aux personnes accueillies.

Encadrement technique de la production :

- Structurer l'environnement technique en fonction de la spécificité du handicap ;

- Encadrer, organiser et animer une équipe de travail ;

- Organiser l'atelier et gérer la production ;

- Animer et gérer la vie collective.

 

APTITUDES ET EXERCICE PROFESSIONNEL

L'Educateur Technique Spécialisé est un travailleur social. Il contribue à l'intégration sociale et à l'insertion professionnelle des personnes présentant un handicap ou des difficultés d'ordre social ou économique, par l'encadrement d'activités techniques au cours d'une prise en charge éducative et sociale.

 

L'ETS travaille au sein d'une équipe pluri-professionnelle en lien avec d'autres acteurs : sociaux, médico-sociaux, économiques, éducatifs.

L'ETS exerce ses fonctions dans les établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux, dans les entreprises de travail ordinaire et protégé ou dans des dispositifs d'insertion, des secteurs publics et privés.

L'ETS intervient auprès d'enfants, d'adolescents, d'adultes, d'adultes vieillissants :

En situation de handicap et/ou de dépendance, en souffrance physique ou psychique, en difficultés sociale et familiale, en voie d'exclusion, inscrits dans un processus d'insertion ou de réinsertion.

L'ETS exerce son métier dans les établissements relevant des services départementaux, de l'aide sociale à l'enfance ainsi que dans les établissements publics ou privés accueillant des personnes inadaptées ou des handicapées :

Centres d'observation et de rééducation, clubs de prévention, entreprises adaptées (ex :ateliers

protégés), instituts médico-professionnels, ESAT centres d'hébergements, foyers de réadaptation, centres de rééducation professionnelle, établissements pénitentiaires, établissements de la protection judiciaire de la jeunesse de Ministère de la Justice (Internats spéciaux avec branches d'enseignement professionnel).

Les salaires et les carrières sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public, soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.

 

CONDITIONS D'ACCES A LA FORMATION

Elle est ouverte aux candidats remplissant l'une des conditions suivantes :

- Justifier d'un diplôme national au moins de niveau IV des formations sociales visées à l'article L.451-1 du code de l'action sociale et des familles ou des formations des professionnels mentionnés aux titres Ier à VII du livre IV du code de la santé publique ;

- Posséder la qualité de moniteur d'atelier ou d'éducateur technique et avoir effectivement suivi une formation spécifique d'au moins 320 heures attestées par un établissement préparant au diplômed'Etat d'Educateur Technique Spécialisé ou au certificat d'aptitude aux fonctions d'éducateur technique spécialisé.

- Etre titulaire d'un des titres ci-dessous et pouvoir attester de deux années d'expérience

professionnelle dans le domaine professionnel du diplôme :

· Baccalauréat professionnel ;

· Baccalauréat technologique ;

· Brevet de maîtrise

· Baccalauréat de technicien (y compris les baccalauréats et brevets de l'enseignement agricole),

Diplôme Universitaire de Technologique, Brevet de Technicien Supérieur, brevet d'enseignement industriel ;

· Diplôme de l'enseignement technologique homologué au moins au niveau IV de la nomenclature interministérielle ;

- être titulaire d'un des titres ci-après, et pouvoir attester de trois années d'expérience professionnelle dans le domaine professionnel du diplôme :

· diplôme de l'enseignement technologique homologué au niveau V de la nomenclature

interministérielle ;

· Brevet d'études professionnelles ;

· Certificat d'aptitude professionnelle ;

·Attestation de capacité professionnelle délivrée par l'association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) en vue de l'admission aux stages de formation des moniteurs professionnels ;

· Certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique.

Le candidat fait l'objet d'une sélection organisée par l'établissement de formation.

 

UN DIPLÔME

Le Recteur d'Académie fixe chaque année la date des épreuves, la liste des centres d'examen et

arrête la liste des candidats autorisés à se présenter à l'examen du diplôme d'Etat d'éducateur

technique spécialisé.

Les trois épreuves du diplôme d'Etat d'ETS sont notées de 0 à 5 en points et comprennent :

1) Epreuve n°1 : étude psychopédagogique écrite d'un dossier relatif à une situation concrète en relation avec les fonctions de l'éducateur technique spécialisé (coef1).

Cette épreuve à pour objectif de vérifier que le candidat est en capacité, à partir d'une situation

professionnelle relative à l'accompagnement éducatif, la formation professionnelle, l'encadrement d'une production :

2) Epreuve n°2 : le développement d'une question professionnelle située dans son contexte

institutionnel, social et économique, réalisation et soutenance d'un mémoire.

La note du mémoire est affectée d'un coefficient 2, également répartie entre l'écrit (coefficient 1) et la soutenance orale (coefficient 1).

3) E preuve n°3 : entretien avec le jury, à partir du dossier de formation du candidat (coef 3).

Cette épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est en capacité de mettre en oeuvre des activités  techniques et professionnelles dans le but d'assurer une prise en charge éducative.

 

¨ C ONTENU ET ORGANISATION DE LA FORMATION

La formation des candidats :

La formation vise notamment à valoriser la fonction de l'ETS qui participe au traitement du problème de l'exclusion par l'accompagnement et l'insertion des populations fragilisées grâce à un support relationnel basé sur des apprentissages professionnels adaptés qui conduisent généralement à une mise au travail.

 

La formation théorique et pratique :

La formation à une pratique professionnelle d'éducateur technique spécialisé est dispensée en 3 ans, 1200 heures de formation et 15 mois de stage.

Elle repose sur :

- Un programme structuré à partir d'objectifs professionnels en UF qui constituent des points de passage obligés, garantissant l'approche de l'ensemble des champs professionnels et qui permettent à cet effet l'acquisition de connaissances et de démarches méthodologiques.

- Une articulation poussée entre des enseignements théoriques et des stages, dans le cadre d'une pédagogie d'alternance indispensable dans une formation à visée professionnelle.

Contenu de la formation théorique :

La qualification des ETS a été renforcée par l'approfondissement des connaissances théoriques et l'acquisition de méthodologies professionnelles avec des approches ergonomiques, de gestion et d'organisation de la production, d'apports juridiques et de techniques de communication. Le volume horaire de la formation théorique passe de 1030 heures à 1200 heures réparties sur sept unités de formation au lieu de six.

 

 

Les nouveaux objectifs de la formation et les modalités pédagogiques tiennent compte des nouveaux profils de personne entrant en formation par différentes voies d'accès (voie directe, situation d'emploi ou encore complément de formation après attribution partielle du diplôme par la VAE).

Les contenus de formation ont été renforcés par des savoirs de référence dispensés à la fois sur le site de stage et dans l'établissement de formation. Ils ont pour but de doter les étudiants de connaissances théoriques et pratiques requises pour la mise en oeuvre d'un savoir-faire et pour l'acquisition des compétences professionnelles d'un ETS.

 

Contenus et volumes de formation :

UF1 : pédagogie générale et relations humaines : 160 heures

UF2 : approche des handicaps et des inadaptations : 160 heures

UF3 : éducation technique, pédagogie adaptée et formation professionnelle : 240 heures

UF4 : vie collective - partenariat : 120 heures

UF5 : organisation de l'atelier ou du lieu de travail et gestion de la production : 160 heures

UF6 : droit, économie et société : 160 heures

UF7 : approfondissement : 120 heures + heures non affectées : 80 heures

 

ORGANISATION DE L'ALTERNANCE

La formation est organisée conformément aux principes de l'alternance et comprend 15 mois de stage pratique.

P our les candidats en formation initiale :

La formation pratique comprend un stage long de 9 mois et deux stages de découverte d'au moins 2 mois chacun. Conformément à l'article 3 de l'arrêté du 26 janvier 2006 précité les stages doivent être effectués dans au moins deux établissements distincts accueillant des publics présentant un handicap ou des difficultés d'ordre social ou économique de nature différente.

P our les candidats en cours d'emploi :

Un stage d'une durée de deux mois non fractionnable dans un établissement autre que l'établissement employeur et accueillant des publics présentant un handicap ou des difficultés d'ordre social ou économique de nature différente est imposé. L'accent est donc mis sur le caractère généraliste du diplôme et sur la capacité à transférer des pratiques professionnelles vers des institutions ou des publics divers.

 

FINANCEMENT DE LA FORMATION

Pour les candidats entrant dans l'effectif conventionné déterminé et financé chaque année par le Conseil Régional de Haute-Normandie, les droits d'inscription sont dus à l'IDS.

Les frais de dossier et de scolarité seront à régler par tous les stagiaires quelque soit le niveau.

Pour les candidats admissibles mais non retenus dans l'effectif conventionné par le Conseil Régional de Haute-Normandie, l'entrée en formation ne peut être envisagée que si la formation fait l'objet d'un financement par un organisme « Tiers Payant » (employeur, fonds d'assurance formation,..).

 

LES DISPENSES ET ALLÈGEMENTS DE LA FORMATION

D'une manière générale, les allègements et les dispenses de formation n'ont pas de caractère systématique etdoivent faire l'objet d'une demande écrite du candidat au directeur de l'établissement de formation

(circulaire DGAS du 19/06/06 et annexe III de l'arrêté du 26/01/06). Ils sont accordés dans la limite des 2/3 de la formation théorique. Un parcours de formation individualisé est établi et formalisé pour tous les bénéficiaires d'allègements ou de dispenses.

 

LA VAE

La démarche VAE :

S'inscrire auprès du DAVA (dispositif académique de validation des acquis)

- Pour obtenir la recevabilité (livret 1) : définir son expérience (3 ans en ETP) au regard du

référentiel métier et les 3 fonctions.

- La validation (rédaction du livret 2)

Les 3 fonctions sont à présenter à travers l'exposé de plusieurs situations professionnelles.

Contact : Centre Régional VAE Haute-Normandie tél. : 02.32.83.25.85

 

 
© delcroix jean-pierre